Les collections rares et précieuses

Corps

Les collections patrimoniales des bibliothèques universitaires toulousaines sont principalement conservées dans trois Services communs de la documentation.

Ces fonds sont issus de l’ancienne bibliothèque universitaire de Toulouse, qui était partagée en trois sections : droit-lettres, médecine-sciences et théologie protestante (à Montauban). Ils ont été acquis principalement aux XIXe et XXe siècle : dons et achats, parfois des collections entières (fonds de la société de médecine, Claude Perroud, Fernand Pifteau…) mais aussi importants dépôts de l’Etat (livres anciens de la bibliothèque de Villefranche-de-Rouergue en 1900, fonds des séminaires et de l’archevêché de Toulouse à la suite de la séparation des Eglises et de l’Etat).

 

SCD de Toulouse 1 Capitole : 45 000 volumes (droit religion, histoire littérature) à la Bibliothèque universitaire de l’Arsenal, 900 volumes (droit) à la bibliothèque du Centre toulousain d’histoire du droit et des institutions politiques.

Manuscrits : environ 800 volumes (XIVe-XIXe siècle), dont : archives anciennes des universités de Toulouse et de Cahors, documentation sur l’histoire, la littérature et l’archéologie régionales (fonds Barrière-Flavy, Taillade, Pifteau...) manuscrits de médecine et de sciences (fonds Lartet, Garrigou, Joly, ...)

Fonds Montauban : plus de 20 000 volumes (XVIe-début du XXe siècle), issus de la bibliothèque de théologie protestante de Montauban, créée en 1810. Fonds de nature encyclopédique, avec une forte dominante religieuse. On y trouve également des provenances prestigieuses (Richelieu, Colbert, armes royales...)

Fonds Pifteau : collection de 6 500 documents imprimés et graphiques sur Toulouse et sa région (XVe-XXe siècle), constituée par Fernand Pifteau.

Fonds Ligugé : 500 volumes (XVIe-XXe siècle) sur l’histoire de la péninsule ibérique, provenant de l’abbaye de Ligugé (Vienne).

  • Bibliothèque Germain Sicard (CTHDIP)

Environ 900 volumes : ouvrages juridiques du XVIe au début du XXe siècle et quelques manuscrits.

 

SCD de Toulouse II Jean Jaurès : 2 000 volumes (littérature, histoire, arts) à la Bibliothèque universitaire centrale ou dans des bibliothèques d’UFR.

Plus de 2 000 volumes (XVI-XXe siècles) essentiellement acquis au XXe siècle. Dominantes : religion, théâtre, musique, histoire, art et archéologie.

Fonds espagnol des capucins de Toulouse : plus de 600 ouvrages sur la littérature religieuse espagnole, donnés en 1999 par les capucins de Toulouse.

Fonds Marc Pincherle : une partie de la bibliothèque du musicologue Marc Pincherle (livres et manuscrits).

Plus de 200 livres (XVIIe-XIXe siècle) et une quarantaine de manuscrits sur l’histoire régionale, la littérature et les langues romanes (occitan principalement)

 

SCD de Paul Sabatier Toulouse III : 6 000 volumes (sciences, médecine et pharmacie) à la Bibliothèque universitaire de santé des allées Jules Guesde.

Médecine : environ 3 500 volumes de médecine et de pharmacie (XVIe-XIXe siècle), parmi lesquels on distingue le fonds Garrigou sur le thermalisme, le fonds de la Société de médecine de Toulouse (dont la bibliothèque d’Alexis Larrey).

Sciences : plus de 1 800 volumes. Particulièrement riches dans le domaine de la botanique, notamment grâce aux collections anciennes de la Société d’histoire naturelle de Toulouse.

Fonds de l’Observatoire Midi-Pyrénées : 440 volumes d’astronomie (XVIe-XIXe siècle), déposés par l’O.M.P., provenant des sites de Toulouse et du Pic du Midi.

Sont également à signaler les fonds de l’Ecole vétérinaire de Toulouse acquis par une série de dons et achats depuis l’inauguration de l’école en 1828.

Découvrir
Tolosana